Le tallage : les prémices des futurs épis | L'école des céréales

Le tallage : les prémices des futurs épis


Orge d'hiver au stade du tallage

Le tallage est un phénomène naturel qui permet d’obtenir plusieurs tiges à partir d’une seule. On les appelle les talles. Le tallage se produit en mars pour le blé. C’est la 4e étape après les semis, la germination et la levée. Plus il y aura de talles, plus il y aura d’épis et de grains de blé.

Pour certaines céréales, comme le maïs, le tallage a évolué au fil du temps et des sélections de semences. Aujourd’hui, le maïs ne produit, sauf rare exception, qu’une seule tige mais il compense largement cette absence de tallage par un nombre très élevé de grains par épi.

Le nombre de talles par plante est très variable, il dépend de la densité des semis, de la température et de la variété semée. Certaines plantes ont trois talles quand chez d’autres on peut en compter sept !

En savoir plus :
Dossier pédagogique : Comment poussent les céréales !

Crédits photos : © Arvalis