Des nouvelles des moissons | L'école des céréales

Des nouvelles des moissons


Moissonneuse au travail

Charles Baudart, agriculteur à Jouy sur Eure raconte…

« Cette année, les moissons ont commencé avec 3 semaines de retard comparé aux années précédentes. La conséquence de toute la quantité invraisemblable de pluie tombée cette année. Les semis ont commencé vers la fin du mois d’octobre alors qu’habituellement c’est plutôt vers le 1er octobre que les tracteurs s’activent dans les champs. Mais cette année, impossible d’y entrer, les champs étaient détrempés et à moins de chercher l’enlisement, les agriculteurs ont préféré attendre et compter les nuages qui passaient !

En revanche malgré toute cette pluie et tous ces retards, les plants de blé ont bien poussé et c’est une belle moisson qui les attendait. La quantité et la qualité étaient au rendez-vous. En fait, celle qui a certainement le mieux apprécié ces conditions climatiques désespérantes a été la plante elle-même qui déteste les coups de chaud du plein été. Cette année, pas de souci de ce côté, le soleil lui a été clément ! Comme quoi il y a toujours quelqu’un de content quand une goutte de pluie pointe le bout de son nez !

Crédits photos : © Passion Céréales