Il faut sauver Hubert

Nom de l'école : École Élémentaire Alain Colas
Code postal et ville : 35800 Dinard
Nom de l'enseignant : Mademoiselle Sophie Barjavel
Le conte : Il faut sauver Hubert

Patrick le boulanger va dans sa boulangerie et voit un pain qui lui dit :

"Je veux aller voir Hubert, il a été oublié et ça fait 8 mois.
- Et il est où, ce Hubert ?
- Euh…c’est-à-dire je ne sais plus.- Connais-tu quelqu’un qui le connaît ?"
Il fit « oui » de la tête. C’était son ami la farine qui s’appelait Jojo.

Le pain, Jojo et Patrick s’en allèrent à trois sur le vélo de Patrick.
Ils pédalèrent longtemps jusqu’à ce qu’ils arrivent au champ. De loin, ils ne voyaient pas qu’Hubert dormait. Ils coururent vers lui pour l’embrasser. Mais Hubert était marron et noir au lieu de jaune doré. Tout le monde pleurait mais il se réveilla d’un coup sec.

Jojo, le pain et Patrick voulaient absolument le sauver. Ils décidèrent d’arracher Hubert et de le transporter sur leur dos.

Ils arrivèrent devant l’agriculteur et lui crièrent qu’il fallait absolument transformer Hubert en pain.
L’agriculteur fut étonné d’avoir oublié un épi de blé dans le champ, mais il décida tout de même de demander au conducteur du camion d’emporter le blé au silo.

Le camion va jusqu’au silo ; Hubert est serré comme une sardine.

Maintenant, il se fait transporter au moulin. Il devient farine et part maintenant à la boulangerie. Le boulanger en fait du pain.Hubert est maintenant pain : il ne se reconnaît pas.

Arthur, un enfant, entre dans la boulangerie et achète Hubert. Il part avec lui sous le bras, puis arrive chez ses grands parents et va goûter. Il tartine Hubert de confiture et de beurre. Arthur n’en fait qu’une bouchée et l’avale tout cru !

Fin !


 

 

Content
Content